RRTHV

Votre réseau de transport en commun
en Haute-Vienne

Réseau de Transport

Aujourd’hui, la RRTHV veut être en perpétuelle mutation, s’adaptant aux évolutions de la société actuelle. Anticipant sur l’avenir, elle est présente sur les activités suivantes afin de faciliter vos déplacements.

Le Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine est aujourd’hui l’Autorité Organisatrice qui a la charge d’harmoniser l’ensemble du réseau de transport en commun sur son territoire. Nous sommes disponibles pour vous renseigner sur vos trajets en autocar.

Historique de votre réseau de transport

De la RDTHV à la RRTHV

En 1881, peu après la promulgation de la loi sur le tramway, le Conseil général de la Haute-Vienne a évoqué l’établissement de lignes départementales.

La première évocation au Conseil général sur l’établissement de lignes départementales eut lieu au cours de la session de septembre 1881, peu après la promulgation de la loi sur les tramways. Le 1er octobre 1948, le Département fait connaître à la Compagnie sa décision de mettre en place la Régie Départementale des Transports de la Haute-Vienne (RDTHV), à compter du 1er janvier 1949, et de la suppression à cette même date des Chemins de fer départementaux de la Haute-Vienne (CDHV). Ainsi, aux tramways alors en service, succèdent le 28 février 1949 les autocars.

La loi pour la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) du 7 Aout 2015 a confié de nouvelles compétences aux régions : c’est ainsi que le 1er janvier 2017, la RDTHV passe sous l’autorité de la région Nouvelle-Aquitaine pour l’organisation, dès 2017, des circuits scolaires. En 2017, c’est donc la fin de la RDTHV et le début de la RRTHV (Régie Régionale).

Trajets et itinéraires de notre réseau de transport en commun

La RRTHV, à Limoges, assure une activité de service public avec la préoccupation constante de transporter ses clients dans des conditions optimales de sécurité. L’entreprise réalise sa prestation de transport en commun de voyageurs avec toute l’attention et la vigilance indispensables à la profession. Consultez notre plan du réseau et les itinéraires de transport en commun de la RRTHV.

Trajets et itinéraires de notre réseau de transport

Rencontrez nos conducteurs !

rrthv
Marius

Marius

« L’amour du travail bien fait… »


« J’ai intégré la Régie Régionale des Transports de la Haute-Vienne en 2016. Auparavant j’étais mécanicien chez SUEZ ENVIRONNEMENT, service collecte déchets. C’est suite à un accident et après 1 an d’arrêt de travail et de réflexion que je choisi la branche « conducteur de cars ».

Mon meilleur souvenir, c’est les missions de tourisme qui m’ont été confiées, j’aime le côté social de la conduite, participer à offrir une belle image de l’entreprise en respectant les règles de sécurité.

J’aime le travail bien fait, notamment lorsque mon employeur me félicite sur celui-ci.

Je pense que le monde change, les mentalités aussi. Il faut que le métier évolue aussi notamment en terme d’écologie, j’espère que les constructeurs d’autocars évolueront dans ce sens ».

Clothilde

 « J’espère que dans 10 ans, […] le transport de voyageurs pourra se faire à partir d’énergies renouvelables. »


« Diplômée d’un CAP maréchal-ferrant, puis d’un DUT américain « Podologie & Equine appliquée ». Je crée mon entreprise de maréchalerie en 2012, mon métier m’amenait à faire près de 5 000 kms par mois.

C’est suite à un arrêt de travail et une remise en question que je choisis la reconversion professionnelle. Des proches me font alors découvrir le monde du transport et particulièrement le métier de conductrice d’autocars. J’intègre la RRTHV en septembre 2017.

J’aime le contact humain de mon métier, la maitrise de la conduite et les voyages qu’elle implique. Le côté éducatif & social sont pour moi un vrai plus.

Je me souviens être partie seule en tourisme avec un groupe de clients qu’il me fallait déposer à un endroit particulier, j’ai trouvé cette expérience particulièrement enrichissante notamment dans le fait de découvrir un nouveau métier du transport de voyageurs, poussant ainsi les frontières de la conduite hors-département.

Il va falloir que les mentalités évoluent vers plus de responsabilité et plus de sécurité, j’espère que dans 10 ans, le parc autocars proposera des véhicules encore moins polluants et que le transport de voyageurs pourra se faire à partir d’énergies renouvelables. »

Clothilde